Prévisions*
Pleine mer : 16:23 - 04:44
Basse mer : 22:39 - 10:58
Accessibilité
La saison 2021 d’arrachage manuel de la Jussie est lancée !
carte intéractive carte intéractive

La saison 2021 d’arrachage manuel de la Jussie est lancée !

L’arrachage manuel de la Jussie a commencé depuis le mardi 01 juin 2021.
La Jussie est une plante aquatique exotique envahissante qui prolifère depuis de nombreuses années sur le territoire et qui représente une menace pour les écosystèmes et leur exploitation, agricole notamment. Un des moyens de lutte est l’arrachage manuel de cette plante.
Depuis le début des années 2000, un arrachage manuel est effectué par des agents saisonniers sur les marais de Brière et du Brivet.
Suite à la prise de la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) au 01/01/2018, le SBVB est devenu responsable des travaux d’arrachage de la Jussie sur l’ensemble du territoire.
Ainsi, en partenariat avec la Commission Syndicale de la Grande Brière Mottière (CSGBM) et le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière (PnrB), le SBVB a recruté 10 agents saisonniers répartis entre le secteur Brière (6 agents) et le secteur Brivet (4 agents) pour une période de deux mois : juin et juillet.
L’équipe Brière sera encadrée comme chaque année par Christophe Orain (agent de la CSGBM) et l’équipe Brivet sera encadrée par Paul Sabaturski, recruté par le SBVB.
Les inventaires sur les secteurs du Brivet (Besné, La Boulaie, îles de Saint-Joachim) avant le passage des saisonniers ont été réalisés fin mai, en partenariat avec le Parc de Brière. Les inventaires sur les autres secteurs (marais indivis notamment) sont réalisés en intégralité par le PnrB (2 agents recrutés).

Les travaux d’arrachage manuel de la Jussie auront lieu sur le marais indivis pour le secteur de la Brière, en priorité sur les zones les plus sensibles, et pour le secteur Brivet, sur les îles de Saint-Joachim, les principaux canaux des marais de la Boulaie, de Besné, ainsi que sur l’étang de Sandun.
La Jussie arrachée sera déposée sur des sites de stockage temporaire réparties sur différents points, avant d’être évacuée après la saison pour du compostage.
Cette action est financée par le SBVB et le Département de Loire Atlantique.

Référent : Albin Loussouarn, Technicien milieux aquatiques-espèces exotiques envahissantes

ouvert