Les ouvrages

Le SBVB est la collectivité compétente pour la gestion des niveaux d’eau sur le bassin versant Brière-Brivet grâce à des ouvrages hydrauliques, dont il est propriétaire et gestionnaire.
Ces ouvrages compartimentent les marais du territoire et permettent la régulation des entrées et des sorties d’eau tout au long de l’année.

Le SBVB est propriétaire et gestionnaire de 18 ouvrages hydrauliques du bassin versant. Il assure donc un entretien, une maintenance et un suivi quotidien de ces équipements et de leurs abords afin de veiller à leur bon fonctionnement tout au long de l’année.

Certains de ces ouvrages ont été automatisés ces dernières années pour faciliter et améliorer la gestion. Une partie du petit entretien est réalisé en régie alors que les tâches plus pointues sont confiées à des entreprises spécialisées dans l’hydraulique, l’automatisme ou encore dans l’électricité.

Harois Pont de l'Angle Pont de la Mine Languitre Boisman Roze Brivet Roze Briere Pont de Paille Mean Priory Priory Village Pouet Hirouse Martigne Vieux Pont Blanche Couronne La taillee Lavau

1 – HAROIS

Situé sur la commune de Besné, l’ouvrage est implanté sur le canal du même nom à proximité du Brivet.Harois

Il est équipé d’une double vanne d’environ 60cm chacune. Sa gestion est simplifiée :

-en hiver, les vannes sont ouvertes pour évacuer l’excèdent d’eau vers l’aval (canal de la Taillée ou Brivet) ;

-en été, les vannes sont fermées et le niveaux d’eau est régulé via la vanne supérieure fonctionnant comme un seuil. Les réalimentations d’eau en période d’étiage via le canal de la Taillée sont assurées jusqu’à cet ouvrage.

 

2 – PONT DE L’ANGLE

Cet ouvrage implanté sur la commune de Besné et équipé d’un clapet hydraulique, a été rénové en 2012.Pont de l'Angle

Son automatisation et son alimentation électrique par panneaux solaires permettent une télégestion à distance. C’est l’ouvrage le plus en amont sur le Brivet, il régule donc le niveau d’eau de l’ensemble du réseau hydraulique de Pontchâteau et des communes situées au Nord :

-en été, le clapet est remonté : un niveau d’eau est régulé par barrage ou surverse ;

-en hiver, le clapet est abaissé : l’excèdent d’eau s’écoule vers l’aval.

L’ouvrage est équipé d’une passe à poisson et d’une passe à bateaux.

 

3 – PONT DE LA MINE

Pont de la Mine

Clapet mécanique, il est manœuvré uniquement par l’intermédiaire d’une manivelle.

Cet ouvrage, situé juste en aval du Pont de l’Angle, permet de réguler les eaux du canal de la Taillée (partie amont) sur l’ensemble de l’année.

Dans le cadre du CTMA, l’ouvrage doit être refait à l’identique en intégrant une passe à poissons ainsi qu’une passe à bateaux.

 

 

4 – LANGUITRElanguitre

L’ouvrage est composé de deux petites vannes guillotines manuelles.

Manœuvré qu’exceptionnellement, l’aménagement permet de compartiment les eaux du Brivet moyen (Caloyau, Brousse, Priory) et les eaux du canal de la Boulaie (relié à la Grande Brière Mottière).

 

 

 

5 – BOISMANAmont Boisman

Situé sur le Brivet à Saint-Malo-de-Guersac, l’ouvrage est composé d’un simple clapet hydraulique. Il est équipé d’une passe à poisson et d’une passe à bateau puis manipulé manuellement à l’aide d’une pompe.

En hiver, il est abaissé pour évacuer l’excèdent d’eau de l’amont vers l’aval.

En été, il est remonté pour compartimenter le Brivet moyen (Caloyau, Brousse, Priory) et le Brivet Aval (Brière).

 

 

6 – ROZE BRIVET ROZE

Implanté sur le site de Rozé à Saint-Malo-de-Guersac, l’aménagement est parfaitement intégré à l’environnement. Composé d’une vanne guillotine en bois, l’ouvrage reste en position « ouvert » et est utilisé uniquement en cas de dysfonctionnement d’un ouvrage amont (Boisman) ou aval (Méan).

Il est également équipé d’un système de télégestion/automatisme.

 

 

 

7 – ROZE BRIERE

L’ouvrage, rénové entièrement en 2014, est composé de quatre portes d’écluses : deux en amont, coté Brière, et deux en aval, coté Brivet. L’aménagement  permet d’isoler le Brivet aval (et de tout ce qui s’écoule de l’amont) avec la Grande Brière Mottière. Rozé Brière

Elles fonctionnent par simple effet du courant, et doivent être maintenues par un système d’accroches pour rester ouvertes.

Un dispositif de vantelles sur une des portes amont et une des portes aval permet une libre circulation du poisson si besoin.

L’ouvrage est équipé d’une sonde de niveaux coté Brière et enregistre continuellement les données.

8 – PONT DE PAILLE

Exutoire principal de la Grande Brière Mottière, l’ouvrage est composé de deux vannes guillotines.Pont de Paille

Il est implanté sur le canal de Trignac (en aval), qui se rejette dans le Brivet aval. Il régule les eaux de la plus vaste étendue de marais du bassin versant (environ 10000ha). Ses systèmes de télégestion et d’automatisme lui permettent d’ajuster les niveaux d’eau (soumis par arrêté préfectoral) au centimètre près.

 

9 – MEAN

L’ouvrage le plus imposant de notre parc est composé de trois vannes guillotines. Il est situé à l’exutoire du Brivet, entre Montoir-de-Bretagne et Saint-Nazaire.mean

En période estivale, l’ouvrage reste en position fermée et joue le rôle de « barrage » entre l’eau douce en amont, et l’eau salée (de mer) en aval.

En période hivernale, l’ouvrage s’ouvre puis se ferme en fonction des cycles de marées, pour évacuer l’excédent d’eau vers la mer à marée basse et empêcher les remontées d’eau à marée haute.

L’ouvrage est également équipé de systèmes de télégestion et d’automatisme.

Principal axe de passage de l’espèce « Anguille », le SBVB organise tous les ans un calendrier de manœuvres d’ouvrages spécifiques pour la migration de ce poisson.

 

10 – PRIORY

Premier déffluent du Brivet,Priory le canal du Priory est branché sur cette rivrière entre l’ouvrage du Pont de la Mine et de Boisman. Il s’écoule ensuite du Nord au Sud vers la Loire pour se jeter dans l’estuaire au niveau des apontements pétroliers de Montoir-de-Bretagne.

L’ouvrage du Priory est situé à l’exutoire du canal du même nom, au bord de la Loire. Comme Méan, son fonctionnement dépend des cycles de marées. L’aménagement est composé d’une vanne principale, et d’une vantelle (petite vanne) couplée à un clapet.

Ses systèmes de télégestion et d’automatisme permettent un dialogue à distance avec le central. Une passe à civelle est également utilisée en continue, en mode « capture » ou en mode « libre ».

 

11 – PRIORY VILLAGE

Priory VillageL’ouvrage du Priory Village est situé en amont de Priory sur le canal du même nom. Il est composé de deux portes d’écluses. L’aménagement est principalement utilisé en sécurité : en cas de dysfonctionnement du Priory, la force du courant aval/amont pousse les portes en « fermeture », la marée ne remonte pas jusque dans les zones de marais.

 

12 – POUET

My beautiful pictureSitué entre Prinquiau et Donges, l’ouvrage est implanté sur le canal de la Taillée. Il est composé d’un clapet et fonctionne mécaniquement à l’aide d’un système de manivelle et de crémaillère.

Il régule l’ensemble des eaux de la moyenne Taillée :

-en hiver, le clapet est en mode « ouvert » pour évacuer l’excédent d’eau vers l’aval ;

-en été, le clapet en affiné en fonction des renvois d’eau de Loire vers les zones de marais situées plus en amont.

 

13 – HIROUSE

My beautiful pictureComposé de deux petites vannes guillotines, l’ouvrage est implanté en amont du canal de Martigné, branché sur le canal de la Taillée. Il est manœvré  manuellement à l’aide d’un système mécanique. L’ouvrage est difficile d’accès et utilisé principalement en période estivale.

 

 

 

14 – MARTIGNE

MartignéOuvrage identique à Priory et Lavau, il est équipé d’une vanne principale et d’une vantelle couplée à un clapet. Il est situé  à l’exutoire du canal du même nom, juste en partie Est de la Raffinerie de Donges.

Le canal étant topographiquement plus haut et plus envasé que le Brivet, Priory ou la Taillée, nous n’utilisons l’ouvrage que pour l’entretien (dévasage) et en période de fortes pluviométries.

Pour une raison inconnue, la salinité dans ce canal est très élevée en période d’étiage (au delà de 20 g/l environ).

 

15 – VIEUX PONT

L’ouvrage est composé de deux portes d’écluses et permet de sécuriser les remontés d’eau vers l’amont. Historiquement, les marées de Loire provenant du canal de la Taillée venait jusqu’à Vieux Pont.

En hiver, les deux portes s’ouvrent naturellement par la force du courant ; l’eau s’évacue ainsi vers l’aval.

En été, c’est l’inverse : les renvois d’eau de l’aval (Loire) irriguent les zones en amont (marais ). Cela entraîne la fermeture des portes par la force du courant. La régulation des niveaux d’eau s’organisent grâce aux deux vantelles.

 

16 – BLANCHE COURONNE

My beautiful pictureCet ouvrage, situé en plein marais, régule les eaux provenant d’une partie de Savenay et de la Chapelle Launay. Il est composé d’une double vanne permettant une gestion hiver/été souple.

Ce marais est assez haut et très dépendant des aléas climatiques : l’eau arrive très vite lors des épisodes pluvieux et s’évacue rapidement par ruissellement.

 

17 – LA TAILLEE

La TailléeSitué sur la route entre Donges et Lavau, l’aménagement est complexe puisqu’il est composé :

-d’une vanne guillotine pouvant être télégérée ;

– de quatres portes d’écluses (deux en amont et deux en aval).

La particularité de l’ouvrage est sa vulnérabilité en cas de fort coëfficient de marée de Loire : l’eau vient buté jusqu’aux portes. L’équipe technique doit être particulièrement vigilante à ne pas laisser l’eau rentrer vers l’amont pour éviter les inondations du marais.

Enfin, l’ouvrage est équipé d’une télégestion permettant un renvoi d’information vers un poste de contrôle.

 

18 – LAVAU

LavauSitué sur la commune du même nom, l’ouvrage est implanté au niveau de l’exutoire du canal de la Taillée. Bâti entre 1985 et 1986, nous constatons depuis une instabilité de la structure.

L’ouvrage est intéressant en période estival : il permet de stocker une eau de bonne qualité dans un bief au printemps pour la restituer en période de sécheresse en été. Cette gestion est remise en cause depuis quelques années car des brèches au niveau du bief entraînent régulièrement la submersion par la marée de Loire, chargée de matière en suspension et surtout en sel.

Le vannage est équipé d’une vanne principale, d’une vantelle et d’un clapet. Il est également doté d’une télégestion permettant un renvoi d’informations vers un poste local.

Syndicat du Bassin Versant du Brivet - Tél. 02 40 45 60 92 - contact@sbvb.fr